Formalités pour l’obtention d’un permis de bateau de plaisance

Permis côtier Marseille

Naviguer en bateau est déjà une alternative valable dans l’esprit de nombreuses personnes, bien qu’il soit nécessaire d’obtenir certains permis et qualifications.

Le nécessaire pour naviguer en bateau

Vous devez garder à l’esprit que pour naviguer, vous devez être majeurs, ou avoir plus de 16 ans avec l’autorisation d’un tuteur légal. En outre, les bateaux à moteur qui ne dépassent pas 11 kilowatts et 5 mètres de longueur, ou les voiliers qui ne dépassent pas 6 mètres de longueur, n’ont pas besoin de permis de navigation, à condition de ne pas s’éloigner de plus de 2 milles nautiques d’un port. Une fois que vous avez compris cela, la première étape à franchir est d’obtenir un permis de navigation. Il s’agit d’un document proposé par les écoles nautiques après avoir suivi un cours théorique de 4 heures et 6 heures de pratiques de sécurité en mer. Il n’y a pas d’examen à passer et il vous donne droit à la navigation de jour.

Selon un expert du secteur, ce permis représente une porte d’entrée vers la voile, car c’est un permis que vous pouvez obtenir en une journée. Le titulaire pourrait même prendre des bateaux jusqu’à 6 mètres et de s’éloigner de 2 miles des côtes. De ce fait, le permis est un peu restrictif si vos objectifs sont plus ambitieux et que vous souhaitez profiter un peu plus de la navigation. Une bonne alternative consiste à obtenir un permis côtier à Marseille.

Ce que vous pouvez faire avec un permis de navigation de plaisance

Le permis de navigation de plaisance vous permet de naviguer jusqu’à 12 miles de la côte et de manœuvrer des bateaux d’une longueur maximale de 15 mètres. Il vous permet également de naviguer de nuit, ce qui n’est pas possible avec un permis de navigation. Apparemment, il est conçu pour les personnes qui veulent louer un voilier de 12 ou 14 mètres et passer une semaine en mer puisqu’il offre de nombreux permis.

Comment obtenir le certificat de capitaine de bateau de plaisance ?

Pour obtenir le titre, il faut avoir plus de 18 ans, se soumettre à un examen psychophysique, passer un examen théorique et réussir un cours de formation à la sécurité et à la navigation de 16 heures, ainsi qu’un cours d’opérateur radio de 12 heures, le tout dispensé par une école nautique. Ces pratiques sont plus complexes que celles du permis de navigation. En principe, il faut faire des exercices sur un simulateur pour apprendre à utiliser la radio d’un bateau, par exemple pour savoir comment lancer un appel de détresse et établir la communication avec un autre bateau. Ces connaissances sont certifiées dans les écoles, et une fois l’examen réussi, le titre est délivré.

Toutefois, l’obtention de cette licence ne fait pas automatiquement de vous un marin expert. Il est nécessaire de prendre des précautions lorsque vous voyagez en haute mer, surtout si vous n’êtes pas très expérimenté. C’est une chose d’obtenir la qualification, et une autre d’apprendre à naviguer. Pour cette raison, les écoles recommandent toujours aux étudiants récemment diplômés de s’exercer, et organisent également des voyages et des cours de perfectionnement. Une autre recommandation, lorsqu’une personne vient d’obtenir son diplôme ou envisage de faire un long voyage sans grande expérience, est d’engager un skipper, c’est-à-dire un professionnel qui connaît la région et qui vous montrera où se trouvent les dangers, car cela vous permet de vous habituer.